Ouest-Edel  | Atlas social de Caen  | Atlas social du Mans  | Plan du site  | Mentions légales  |   Flux RSS  Flux RSS

Atlas Social de la métropole nantaise

Au-delà de la ville attractive

Comprendre les dessous de la carte scolaire (1/2) - Une forte ségrégation sociale entre collèges publics et privés

par Cédric Hugrée et Tristan Poullaouec

planche publiée le 05 mai 2021

Les sciences sociales ont depuis longtemps établi que l’institution scolaire comptait parmi les lieux décisifs de la reproduction sociale. Pour tenter de comprendre une partie des mécanismes qui aboutissent à cette situation, il faut explorer la carte scolaire et son fonctionnement. Cette première planche montre ainsi que pour comprendre la ségrégation scolaire, il faut d’abord rappeler que les collèges publics et privés ne jouent pas avec les mêmes règles du jeu.

1 Il y a quelques années, l’économiste T. Piketty avait vigoureusement dénoncé dans la presse «  le niveau de ségrégation sociale observée dans les collèges [qui] atteint des sommets inacceptables  » dans le cas des établissements parisiens, soulignant notamment le rôle joué par les établissements privés dans cette ségrégation. Mais qu’en est-il dans l’agglomération nantaise ?

Petit retour sur les règles du jeu

2 En France, « dans l’enseignement public, l’élève doit en principe être inscrit dans le collège du secteur » rappelle le rectorat de Nantes . Créée par C. de Gaulle en 1963, la carte scolaire vise en effet le « brassage social » et « l’égalité des chances », ce système d’affectation des élèves reposant sur leur lieu de résidence. C’est la collectivité départementale qui est chargée du découpage des périmètres de recrutement des collèges publics après avis consultatif du conseil départemental de l’Éducation nationale. En pratique, si les écoles élémentaires reçoivent les dossiers d’inscription en classe de sixième des élèves de CM2, c’est l’inspecteur d’académie via la Direction des services départementaux de l’Éducation nationale qui affecte les élèves prioritairement dans le collège public de leur secteur résidentiel (sous contrainte de sa capacité d’accueil), puis examine les demandes de dérogation des familles selon les critères hiérarchisés, établis et publicisés par le ministère de l’Éducation nationale à l’occasion de l’assouplissement de la carte scolaire à la fin des années 2000 (figure 1). Pour les collèges privés en revanche, les critères présidant à l’inscription sont à la discrétion de chaque chef d’établissement et ne font l’objet d’aucune obligation légale de publicité.

Figure 1 - Les motifs légitimes de demande de dérogation au collège public de secteur

Image

Extrait du volet 2 de la fiche de liaison de l’affectation en classe de 6 e d’un collège public

Source : https://www.dsden44.ac-nantes.fr/scolarite-et-vie-de-l-eleve/inscription-dans-un-etablissement-scolaire/college/ voir le volet 2 (consulté le 18 janvier 2021)

3Dans l’espace de Nantes Métropole, l’entrée en classe de sixième constitue un observatoire intéressant de la ségrégation scolaire, tant les conditions de scolarisation y varient d’un établissement à l’autre : en 2018, les 24 communes comptent en effet 39 collèges publics à l’offre diversifiée autorisant beaucoup de dérogations à cette sectorisation et 24 collèges privés qui n’y sont pas soumis.

Une forte ségrégation sociale selon le clivage public/privé

4 Une première photographie de la composition sociale des classes de 6 e de la métropole nantaise rend visible l’importante polarisation qui structure l’espace scolaire local (figure 2). Ainsi, à Nantes, deux collèges publics des quartiers populaires de grands ensembles d’habitat social (Rosa Parks au Breil-Malville et Claude Debussy à Bellevue) comptent moins de 2 % d’enfants de cadres et professions intellectuelles supérieures en 6e quand trois collèges situés dans des quartiers très favorisés en comptent autour de 66 % (Chavagnes, privé et Gabriel Guist’hau, public, tous les deux situés le long du boulevard Guist’hau dans le centre-ville et Saint-Joseph du Loquidy, privé, situé près du quartier Saint-Félix). Dans ces établissements, la proportion d’enfants d’ouvriers est inversement proportionnelle : 61 % à Rosa Parks, 57 % à Claude Debussy contre 10 % à Gabriel Guist’Hau, et 1 % seulement à Chavagnes et Saint-Joseph du Loquidy. Entre ces cas extrêmes, nombre de configurations intermédiaires existent et rendent visible une gradation fine des établissements. Le collège public Libertaire Rutigliano dans le quartier nantais de Port Boyer, relevant de l’éducation prioritaire dans les années 1990, comprend par exemple aujourd’hui autant d’enfants de cadres que d’ouvriers (et même autant d’enfants d’employés que des professions intermédiaires parmi ses élèves de 6e). Ces collèges relativement mixtes socialement sont plus souvent des établissements publics comme à Paul Langevin (Couëron), Gutenberg (Saint-Herblain) ou Saint-Exupéry (La Montagne).

Figure 2 - Des disparités sociales importantes entre les collèges de la Métropole

Image

Champ : élèves scolarisés en classe de 6 e en 2017-2018 dans les collèges publics et privés de Nantes Métropole dépendant du Ministère de l’éducation nationale dont la catégorie socioprofessionnelle du responsable du ménage est connue (hormis quelques retraités).

5 Une ségrégation sociale aussi vive est donc incompréhensible sans tenir compte de l’enseignement privé catholique, historiquement très implanté dans la métropole nantaise, en particulier dans l’espace de la ville-centre qui compte presque autant d’établissements privés (15) que publics (16). N’étant pas soumis à la carte scolaire, ces établissements privés ont en effet un pouvoir beaucoup plus grand d’attirer et de choisir des élèves plutôt que d’autres. Sans surprise, ils figurent ainsi parmi les plus élitistes socialement puisqu’à Nantes, neuf collèges privés ont des classes de 6e composées d’au moins la moitié d’enfants de cadres, quand ce n’est le cas que de trois collèges publics. Si les collèges publics de la métropole apparaissent comme des établissements où une mixité sociale plus ou moins forte existe, on remarque cependant que quelques établissements privés ont un recrutement social nettement populaire : c’est le cas par exemple des collèges Saint-Martin à Chantenay et Sainte-Anne à Rezé, où les élèves issus des familles d’ouvriers ou d’employés sont majoritaires (respectivement 93 % et 56 % des élèves de 6e).

6 Pour autant et comme le montre la seconde planche sur cette question, cette ségrégation scolaire est avant tout le reflet de la division sociale de l’espace urbain dont les effets sont accentués par les contournements de la carte scolaire, qui s’appuient notamment sur l’inégale distribution des options proposées par les collèges publics.

Pour citer ce document

Cédric Hugrée et Tristan Poullaouec, 2021 : « Comprendre les dessous de la carte scolaire (1/2) - Une forte ségrégation sociale entre collèges publics et privés », in F. Madoré, J. Rivière, C. Batardy, S. Charrier, S. Loret, Atlas Social de la métropole nantaise [En ligne], eISSN : 2779-5772, mis à jour le : 05/05/2021, URL : https://asmn.univ-nantes.fr/index.php?id=600, DOI : https://doi.org/10.48649/asmn.600.

Autres planches in : Scolarisations et inégalités

Carte : C. Batardy, S. Charrier - 2021.

Comprendre les dessous de la carte scolaire (2/2) - De la ségrégation résidentielle aux contournements des collèges publics

par Cédric Hugrée et Tristan Poullaouec

Voirla planche intégrale 

carte : S. Orange, S. Charrier - 2020.

La privatisation croissante de l’enseignement supérieur nantais

par Sophie Orange

Voirla planche intégrale 

Mots-clefs

Index géographique

Cédric Hugrée

Chargé de recherche CNRS en sociologie, Cultures et sociétés urbaines, Centre de recherches sociologiques et politiques de Paris (CRESPPA)

Toutes les planches de l'auteur

Les derniers dépôts dans HAL-SHS de Cédric Hugrée

48c420a785431f53cd133cfa186c71f7
Cédric Hugrée

Tristan Poullaouec

Maître de conférences en sociologie, Université de Nantes, UMR 6025, Centre Nantais de Sociologie (CENS)

Toutes les planches de l'auteur

Les derniers dépôts dans HAL-SHS de Tristan Poullaouec

adc52e82614a2389471a8cbfae85d4e1
Tristan Poullaouec

Résumé

Les sciences sociales ont depuis longtemps établi que l’institution scolaire comptait parmi les lieux décisifs de la reproduction sociale. Pour tenter de comprendre une partie des mécanismes qui aboutissent à cette situation, il faut explorer la carte scolaire et son fonctionnement. Cette première planche montre ainsi que pour comprendre la ségrégation scolaire, il faut d’abord rappeler que les collèges publics et privés ne jouent pas avec les mêmes règles du jeu.

Annexes (1)

Statistiques de visites

Du au

* Visites : "Nombre de visites qui ont inclus cette page (planche) ou nombre de visites uniques. Si une page a été vue plusieurs fois durant la visite elle ne sera comptabilisée qu'une seule fois".
** Total : sur la période sélectionnée.
*** Hits : "Le nombre de fois que le site ou cette page a été visité(e)".