Atlas Social de la métropole nantaise

Au-delà de la ville attractive

Le boom des entreprises de réparation de vélos particuliers dans Nantes Métropole

par Jean Favreau

planche publiée le 31 janvier 2022

Les points de réparations de vélo se multiplient et se diversifient en suivant la forte croissance du nombre de cyclistes en milieu urbain. L’offre de réparation de proximité est concentrée dans le centre, là où l’on observe une augmentation de la pratique du vélo. Elle est en revanche beaucoup plus éparse en périphérie. Les choix sont variés pour réparer sa bicyclette, on peut faire appel à un professionnel spécialisé, aller en grande surface sportive ou encore apprendre auprès de bénévoles d’une association.

1 L’entretien et la réparation de vélos est un service essentiel au développement d’un système vélo. En effet, les cyclistes n’étant pas tous en mesure d’entretenir leur propre vélo, l’augmentation de la pratique implique l’augmentation du nombre de réparateurs. On en recense 62 dans la métropole nantaise, la majorité se situant en centre-ville ou sur les grands axes pénétrants. On retrouve ainsi 68 % des points de réparation à l’intérieur du périphérique nantais (figure 1), pour 82 % des déplacement à vélo. On peut néanmoins penser que la part modale du vélo augmentera en périphérie, incitant des points de réparations à s’y implanter (figure 2).

Figure 1 - Les différentes filières de réparation du vélo dans la métropole nantaise

Image

Figure 2 - Points de réparation et part modale du vélo dans la métropole nantaise

Image

La variété de profil des professionnels de la réparation du cycle

2Il existe plusieurs filières de réparation de vélos. Un essai de typologie permet d’en dénombrer cinq sur le territoire de Nantes Métropole : dix grandes enseignes sportives, quarante vélocistes, deux ateliers mobiles, un atelier de réinsertion et neuf ateliers d’auto-réparation (figure 1). L’implantation de ces types de réparateurs est reliée à certaines caractéristiques de leurs quartiers.

3Les grandes surfaces de sport font partie des plus importantes structures de réparation de vélo. Elles disposent d’équipes nombreuses et d’importants stocks de pièces. Certaines enseignes disposent de centrales de réparations sans vente sur place, comme Décathlon avec son « Atelier Régional Ouest » situé à Sainte-Luce-sur-Loire. Ces structures soulagent les ateliers en magasin en s’occupant des réparations qui demandent le plus de temps et lors des périodes de fortes demandes. Paradoxalement, l’accessibilité des grandes surfaces de sport n’est pas aisée pour les cyclistes, car elles se situent généralement dans les zones commerciales périphériques conçues pour l’automobile.

4Les commerces spécialisés dans le vélo, dit vélocistes, vendent des vélos, et proposent en complément un service de réparation et d’entretien. Les vélocistes réparent en priorité les vélos qu’ils ont vendus. Certains magasins sont spécialisés dans une seule marque, comme le Giant store avec la marque Giant/Liv, tandis que d’autres font partie de franchises, comme Culture Vélo, ou sont indépendants comme Nantes Bike Solution et vendent plusieurs marques. Ces magasins sont implantés à proximité du périphérique ou sur de grands axes pénétrants.

5Certains professionnels, comme Rv’Lo ou Service à Vélo Ambulant, ont fait le choix de la mobilité et proposent un service de réparation itinérant, directement chez le client. La crise du COVID-19 a aussi motivé des vélocistes qui disposent d’un local à proposer un service à domicile. Ces ateliers itinérants permettent aussi de desservir la périphérie où l’offre de réparateurs est plus réduite.

6Enfin, les ateliers de réinsertion sont une autre filière de réparation de bicyclettes. La mécanique vélo, par sa simplicité, avec peu d’organes à contrôler, mais aussi sa technicité permet à différents publics de se réinsérer tout en apprenant un métier à présent recherché sur le marché du travail. ATAO propose ainsi à Saint-Herblain un atelier de réinsertion pour les personnes en situation de précarité ou d’exclusion.

Apprendre la vélonomie et favoriser la remise en état des vélos

7Outre ces quatre types de réparateurs, la filière associative offre une solution accessible et peu onéreuse pour réparer et entretenir son vélo. Après adhésion, on peut en effet pratiquer la vélonomie : l’autonomie dans l’entretien de son vélo. On accède alors à un atelier complet qui dispose en principe d’un magasin contenant des consommables neufs (patins de frein, câble, gaines, chambre à air…) et des composants de vélo d’occasion. Des bénévoles expérimentés apprennent aux adhérents à réparer leur vélo. Une fois les rudiments acquis, ils peuvent à leur tour transmettre leurs connaissances à un nouvel arrivant. Les associations se regroupent parfois pour s’établir en réseau et coordonner leurs actions. En France, ces réparateurs sont surtout présents sur les campus étudiants, dans les quartiers de grands ensembles et les centres urbains.

8Le programme national Coup de Pouce Vélo Réparation, de mars 2020 à mai 2021, permettait de bénéficier de 50 euros HT de réparation chez les réparateurs partenaires. Pour promouvoir localement ce dispositif, Nantes Métropole a organisé, en partenariat avec l’association Place au Vélo et les Boîtes à Mieux, l’opération « Tous en Selle ». Sur le volet de la réparation, un grand atelier de contrôle technique a été ouvert pendant sept jours en juin 2020 sur l’Île de Nantes sous les nefs. Dix structures ont participé à ce programme et plus de 700 vélos ont été remis en routes. À la fin de l’été, cette formule a été déclinée en petits ateliers sur les communes périphériques ne disposant pas de points de réparation.

9Contrairement à la périphérie, l’offre de service de réparation de vélos est variée et nombreuse en centre-ville, et suit l’augmentation de la pratique du vélo. Dans les années à venir, avec des politiques publiques incitatives à la pratique du vélo en milieu périurbain et rural, le maillage des solutions de réparation se resserrera probablement tant en variété qu’en nombre dans les communes périphériques de Nantes Métropole, répondant ainsi aux besoins de ces nouveaux usagers.

Pour citer ce document

Jean Favreau, 2022 : « Le boom des entreprises de réparation de vélos particuliers dans Nantes Métropole », in F. Madoré, J. Rivière, C. Batardy, S. Charrier, S. Loret, Atlas Social de la métropole nantaise [En ligne], eISSN : 2779-5772, mis à jour le : 31/01/2022, URL : https://asmn.univ-nantes.fr/index.php?id=698, DOI : https://doi.org/10.48649/asmn.698.

Autres planches in : Les secteurs d'activité économique

Carte : C. Batardy,  S. Charrier - 2020.

Acheter bio et/ou local dans les commerces alimentaires de détail : pas si facile dans l’aire urbaine de Nantes !

par Christine Margetic, Louise de La Haye Saint Hilaire et Maxime Marie

Voirla planche intégrale 

carte : S. Charrier - 2020.

Le troisième déménagement de l’histoire du Marché d’intérêt national de Nantes (MIN)

par Pierre Guillemin et Christine Margetic

Voirla planche intégrale 

photo : B. Michel - 2015.

Les dessous de la ville créative à Nantes : les quartiers de la création in et off

par Basile Michel

Voirla planche intégrale 

Bibliographie

AURAN, Les pratiques de déplacements des habitants de la métropole nantaise, # Flux // Les synthèses de l’Auran, 2015.

Dusong C., Le développement de l’usage du vélo dans les espaces de banlieue : Continuités, ruptures et décalages. Le cas de l’Ile-de-France, 2017 [Thèse en préparation, Paris Est]. http://www.theses.fr/s186600

Favreau J., Enquête auprès des réparateurs de la métropole nantaise dans le cadre de « Tous en Selle », 2020.

Héran F., Le système vélo, communication à la 3ème journée d’étude Pour un usage généralisé du vélo, organisée par la FUBicy (Fédération française des usagers de la bicyclette), Lyon, 6 avril, 2001.

Mangin D., La ville franchisée : Formes et structures de la ville contemporaine, Paris, Éditions de la Villette, 2004.

Ouest-France, Nantes. Un atelier vélo sous les Nefs avec contrôle technique gratuit , Ouest-France.fr, 2 juin 2020, https://www.ouest-france.fr/pays-de-la-loire/nantes-44000/nantes-un-atelier-velo-sous-les-nefs-avec-controle-technique-gratuit-6855764 .

Index géographique

Jean Favreau

Architecte DE, doctorant CIFRE, équipe Centre de recherche Nantais Architecture Urbanités (CRENAU)

Toutes les planches de l'auteur

Les derniers dépôts dans HAL-SHS de Jean Favreau

1cad4ecfaa90605c42d17b4a9887392f
Jean Favreau

Résumé

Les points de réparations de vélo se multiplient et se diversifient en suivant la forte croissance du nombre de cyclistes en milieu urbain. L’offre de réparation de proximité est concentrée dans le centre, là où l’on observe une augmentation de la pratique du vélo. Elle est en revanche beaucoup plus éparse en périphérie. Les choix sont variés pour réparer sa bicyclette, on peut faire appel à un professionnel spécialisé, aller en grande surface sportive ou encore apprendre auprès de bénévoles d’une association.

Statistiques de visites

Du au

* Visites : "Nombre de visites qui ont inclus cette page (planche) ou nombre de visites uniques. Si une page a été vue plusieurs fois durant la visite elle ne sera comptabilisée qu'une seule fois".
** Total : sur la période sélectionnée.
*** Hits : "Le nombre de fois que le site ou cette page a été visité(e)".